Quelles sont les alternatives au placo ?

Quelles sont les alternatives au placo ?

Aujourd’hui, les alternatives au placo te paraissent inexistantes… Le placo ou placoplâtre est devenu la norme pour l’habillage des murs et plafonds, dans le neuf comme dans la rénovation de bâtiment ancien.

Le placoplâtre a pour réputation d’être économique et facile à installer. Par conséquent, presque tout le monde pensent qu’il n’existe pas d’alternatives. Pour la plupart des constructeurs, architectes, maîtres d’œuvre ou maîtres d’ouvrage, le placo est irremplaçable et incontournable. Et pourtant, il existe de nombreux produits de remplacement. Nous allons voir cela dans un instant...

Avant de voir quels sont les alternatives au placo, qu’est-ce que c’est ?

L’histoire du placo

La plaque de plâtre a été inventé pour remplacer les enduits plâtre et chaux, en 1947. C’est un produit industriel qui fait partie de tout un système constructif. En effet, on installe d’abord des rails métalliques, dans lesquels on passe nos réseaux électriques, informatiques, plomberie,… On vissera ensuite la plaque de plâtre, doublée en général par un isolant. On peut aussi coller la plaques directement sur un support. Ces plaques sont à bords amincis ce qui permet de réaliser des jonctions entre plaques avec des bandes de papiers et un ratissage. Il faudra ensuite poncer, pour réaliser un deuxième, voir un troisième ratissage. Une fois l’ensemble parfaitement lisse, on pourra appliquer une couche d’apprêt et deux couches de peinture. Le résultat est, en principe, parfaitement uniforme.

Qu’est ce que le placo a changé

Avant les plaques de plâtre, seuls les plâtriers pouvaient réaliser des enduits lisses et sur n’importe quels supports (pierre, chaux, brique, lattis…). L’arrivée de plaque de plâtre permet au plus grand nombre de s’émanciper des artisans professionnels aux profits de l’industriel Placoplatre, aujourd’hui Saint-Gobain. Il existe d’autres fabricants (tels Siniat et Knauf) mais, plus confidentiels.
De fait, un nouveau métier remplace le plâtrier, c’est le plaquiste. Mais, beaucoup de particuliers s’improvise, avec plus ou moins de réussite, poseur de plaque. Je te déconseille de te lancer dans un ratissage seul, la première fois. Le résultat est garantie. Tes murs ne te le pardonneront jamais, ni ta femme.

Composition du placo

Les plaque de plâtre sont composées de gypse pris en sandwich dans deux feuilles de cartons. Le gypse est mélangé a un certain nombre d’adjuvants chimiques, dont la composition est inconnue. Il est donc impossible de savoir si ces plaques sont inoffensives pour la santé. Pour ma part, je ne crois pas que se soient très dangereux vu toute la poussière qu’avalent les plaquistes. Sinon, j’aurai beaucoup plus de mort sur mes chantiers mais, je te conseille fortement de t’équiper de masque.

 

Quelles sont les alternatives au placo ?

Il existe plusieurs alternatives au placo qui sont à mon sens, sont plus écologiques, plus saines et plus performantes thermiquement, phoniquement et mécaniquement.

Le fermacell, la plaque de gypse écolo

C’est une plaque de gypse mélangé à de la cellulose (papier) et de l’eau. Les matériaux sont fortement pressés pour former une plaque extrêmement dense et dur. Les premières plaques ont été fabriqué en Allemagne, dans les année 1970.

Les avantages du Fermacell :

  • Aucun d’additif, pas de colle
  • Performance mécanique exemplaire
  • Inertie bien supérieur au placo traditionnel.
  • bon isolant phonique
  • il existe aujourd’hui en bords amincis et en demi-plaques pour faciliter sa pose. Il est en effet, très lourd
  • Utilisable en milieu humide (salle de bain ou cuisine).
  • Très bonne résistante au feu.

Donc, sur la papier, cette cloison est parfaite. S’il s’avère que le résultat final est top, la pose est plus complexe. Cela demande plus de savoir faire et c’est surtout très lourd…mais, c’est ce qu’il fait aussi ses qualités.

platre écologique
Fermacell

Les enduits naturels

Les enduits peuvent remplacer les plaques de plâtres, surtout en rénovation. Par contre, un enduits, se pose en minimum deux couches.

La première couche te permettra de rattraper grossièrement la planéité du mur. Cette couche est épaisse. Elle peut faire plusieurs centimètres d’épaisseur. Le but sera de créer un mur verticalement et horizontalement droit. Souvent, des fissures apparaissent quand l’enduit grossier sèche. Pas de panique, c’est pas grave, la deuxième couche est là pour rattraper ces petits ennuis.

La couche primaire, pourra aussi isolé tes murs du chaux, du froid ou du bruit. On utilisera alors des enduits :

  • chaux chanvre
  • chaux mélangé à de la paille
  • terre mélangé à de la paille

Attention, dès que tu utilises des végétaux comme isolant, il faut éviter qu’ils soient en contact direct ou indirect avec de l’eau. Sinon, ils moisissent…Donc, moi, j’évite d’appliquer ces matériaux dans les pièces humide ou à l’extérieur.

Souvent les enduits sont plus adaptés que la plaque de plâtre, surtout en rénovation. Par exemple, pour recouvrir un mur en pierre, il sera plus pertinent de réaliser un enduit chaux chanvre avec un finition à la chaux qu’un placo et de la peinture. La difficulté de réaliser ce type d’enduit est souvent sur-évaluer. Il existe aujourd’hui des blocs de chaux chanvre à coller qui s’enduisent avec des chaux pré-formuler. Le résultat peut être plus ou moins lisse selon tes goûts et il est relativement facile à mettre en œuvre.

Un fois ton enduit primaire bien sec, la seconde couche te permettra d’obtenir une belle finition.

enduit chaux chanvre
enduit chaux naturelle

Les finitions, hors peinture

Pour l’enduit de finition, tu pourras utiliser :

  • L’argile avec différents adjuvants naturels (paille, quartz,…)
  • La chaux sous toute ses formes

D’abord, je te conseille d’acheter des enduits prêt à poser. Tu les trouveras dans les magasins spécialisés écolo. Ceux que tu trouves en grandes surfaces sont  souvent plein d’adjuvants chimiques.

En outre, tu pourras appliquer ton enduits directement sur tes murs avec d’anciens placo, avec un primaire d’accrochage.

Enduit chaux sur béton cellulaire

Si tu as choisi du béton cellulaire comme matériaux pour ton mur, bon choix. Tu peux utiliser du béton cellulaire pour les murs qui donnent sur l’extérieur ou tes cloisons de séparation. Tu pourras ensuite enduire directement avec de la terre crue, que l’on trouve très facilement dans les commerces spécialisés en matériaux écologiques.

En définitive, les enduits naturels sont plus agréables à vivre au quotidien, chaud et respirant. Contrairement aux idées reçues, les enduits naturels ne sont pas plus coûteux que la pose d’un placo, des bandes, des ratissages et des peintures. Le résultat final, pour un particulier, est bien souvent supérieur avec des enduits pré-formulés qu’avec un placo.

A retenir : Le placoplâtre est devenu la norme pour l’habillage des murs et plafonds mais, il n’est en fait qu’un parement. D’autres produits existent qui apportent confort, régulation d’hygrométrique, isolation phonique, esthétique,…

Pour continuer à préparer ta recherche immobilière  :

  1. Les outils et ressources GRATUITES pour réaliser un bon achat immobilier >>>

 

Quelle isolation ?

GROS sujet que celui de l’isolation… De nombreux et très bons livres existent sur le sujet. Pour ma part, j’ai pu tester, depuis 20 ans,

Lire plus »

TU as aimé cet article ? Partage-le !

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest
Partager sur email
Partager par Email

Laisse un commentAIRE

Ce site utilise des cookies pour vous procurer la meilleure expérience possible.

LE GUIDE complet pour acheter sa maison

Toutes les méthodes des PROS sur 50 pages de contenu hautement qualitatif

Le sommaire du guide :

1/ Démarres ta recherche – Prépares ton achat

2/ Comment visiter – Ne rates aucune bonne affaire – Chiffrer ses travaux

3/ Acheter – faire des offres – Négociez

Achètes ta maison en évitant les pièges et économises jusqu’à 30% sur ton acquisition !

TELECHARGE la présentation du guide GRATUITEMENT

Un Expert rien que pour toi !

Fais évaluer les travaux de ta prochaine maison par un pro pour éviter les mauvaises surprises !
(Disponible en Auvergne uniquement)