Chiffrer les travaux de rénovation dans l’habitat ancien

Chiffrer les travaux de rénovation

 

Précédemment, tu as analysé tes besoins en immobilier, réalisé ta recherche immobilière et visité des biens. Pour l’instant, c’est parfait. Tu as tout fait dans l’ordre. Cependant, il s’avère que le plus délicat est à venir. Comment vas-tu chiffrer les travaux de rénovation ?

Suite à la visite de ta maison ou appartement, tu souhaites faire une offre d’achat ? Mais, tu n’as aucune idée du montant des travaux à réaliser… C’est normal, pas de panique. Diagnostiquer, évaluer et chiffrer les travaux, çà ne s’apprend pas à l’école sauf si c’est ton métier.

Pour commencer, pendant la visite de ta maison, tu as dû rédiger une liste des points importants à examiner. Si tu ne l’as pas fait, retourne voir l’article comment visiter ton bien. Il s’agit d’une liste énumérant tous les points à contrôler et chiffrer.

A présent, nous allons  voir comment appréhender la problématique des travaux. En principe, tout le monde à peur de cette étape. Vu que 95% des acheteurs s’égarent à cette phase, je comprend tes craintes. A ce propos, il y a vingt ans, pour mon premier achat, je me suis planté. D’ailleurs, comme tous mes amis professionnels du bâtiment ou pas qui ont suivi le même chemin. Mais toi, tu vas y arriver si tu suis ces lignes !

 

Chiffrer les travaux de rénovation

Le diagnostic immobilier des travaux à réaliser

 

A priori, toutes les maisons anciennes peuvent nécessité des travaux. Alors, il faudra tout d’abord définir les interventions obligatoires et optionnels. Je te propose ici une liste mais, attention, elle ne peut pas être exhaustive. Elle serait beaucoup trop longue. Je vais te citer les travaux les plus fréquents.

Les travaux à effectuer dans une maison

D’une façon générale, les travaux nécessaires sont de deux ordres. Ceux qui mettent en péril le bâtiment et ceux qui impactent son bon fonctionnement.

comment visiter un appartement
comment visiter un appartement

Les travaux qui mettent en péril le bâtiment, à court ou moyen terme sont :

  • Réseau d’assainissement (collectif ou individuel)
  • Couverture (type de tuiles, ancienneté, présence de mousse)
  • Zinguerie (fuite gouttière, évacuation de l’eau)
  • Charpente (affaissement, pourrissement, xylophages,…)
  • Maçonnerie (fissures, lézardes, verticalité, traces d’humidité, champignons,…)
  • Fondation (affaissement, fissures)
  • Électricité (présence de fusibles, fil coton, absence de disjoncteur ou de mise à la terre,…)
  • Plomberie (fuite, présence de plomb)

Les travaux qui impactent le bon fonctionnement du bâtiment :

  • Isolation (insuffisante, inexistante ou vétuste)
  • Insonorisation (idem que précédent)
  • Menuiseries (étanchéité, isolation, sécurité,…)
  • Ventilation (naturelle, mécanique, état des bouches et de la machine)
  • Plafonds (état général, fissures, peinture, poutre, plâtre,…)
  • Murs (porteur, brique, plâtre, bois, peinture, moquette, papier peint)
  • Sol (solidité, parquet, béton, carrelage, moquette, linoléum,…)
  • Eau chaude et sanitaire (mode production, électrique, chaudière, panneau solaire, test des wc et robinet,…)
  • Chauffage (vétusté et type d’appareil, adaptation aux futurs travaux)

En premier lieu, tous les travaux doivent être détectés, identifiés. C’est certainement une des étapes les plus délicates. En effet, sans une liste complète de tous les points à vérifier, certains peuvent t’échapper. Tu peux télécharger gratuitement la liste ci-dessus en cliquant sur ce lien >>>

En second lieu, les travaux obligatoires doivent être chiffrés rapidement et intégrés dans le prix d’achat. C’est facile à dire, un peu moins à réaliser. Les travaux impactant, sont eux, plus simples à chiffrer mais, très souvent négligés, en terme de temps passé et de cout. Il va falloir être rigoureux.

De toute évidence, si tu sous-estimes les travaux, tu le regretteras :

  1. Le confort de ta maison ou appartement va être impacté ;
  2. Au mieux, il te faudra réaliser les travaux toi-même ;
  3. Au pire, tu vivras dans une maison vétuste pendant des années ;
  4. Ton bien serra plus difficile à revendre ;

De fait, les travaux, c’est à prendre au sérieux. Par chance, tu trouveras sur ce blog tous les outils ou aides pour les chiffrer précisément.

chiffrer les travaux de rénovation
Ne pas avoir peur de chiffrer de gros travaux

Chiffrer les travaux de rénovation : Les prix

 

Considérons que tu as établi la liste des travaux à réaliser, consciencieusement. Tu vas pouvoir y apposer des prix. Dans le bâtiment, les prix peuvent être au M², au mètre linéaire, à l’unité, au temps passé… En bref, pour chaque corps d’état, c’est différent. Mais, on y arrive tout de même.

Tout d’abord, l’aspect le plus important, c’est de tout noter. En premier lieu, pour chaque travaux que tu auras identifié, il faudra définir une quantité ou une surface. Il sera donc obligatoire de prendre les côtes du bâtiment et de réaliser des plans, même sommaire. En second lieu, il te suffira déterminer le prix unitaire pour connaître le cout global. Il existe 3 méthodes pour trouver le prix unitaire.

  1. Appeler un artisan pour chaque corps d’état ;
  2. Contacter un maître d’œuvre ;
  3. Connaître les prix soi-même ;

Appeler un artisan pour évaluer le cout des travaux de rénovation

 

En supposant que le bien désiré peut attendre quelques semaines ou mois, tu peux en effet appeler un artisan. En général, les artisans qui travaillent bien, se déplace très peu. Et quand ils se bougent, si tu ne sais pas précisément quoi leur dire, ils chiffreront très larges ou pas du tout.

Nul doute que la plupart des artisans connaissent leur métier. Par contre, la majorité d’entre nous ne connait pas les métiers du bâtiment et ne comprend pas les artisans.

Par exemple, tu as une toiture en tôle ondulée, installée sur quelques poutres. Tu peux appeler un artisan pour isoler en rampant (l’isolant suit la pente de toit). Peut-être que l’artisan se déplacera mais, il ne pourra pas chiffrer puisque la structure (charpente et couverture) ne pourra pas recevoir l’isolant. Donc,tu auras perdu du temps, celui de l’artisan et souvent, ce dernier ne reviendra pas. Tu vois, ce n’est pas forcément la bonne stratégie.

Conclusion, tu peux appeler des artisans mais, cette option est réservée à ceux qui ont déjà de bonnes notions en bâtiment. Si tu ne connais rien en travaux, oublies tout de suite. Tu vas perdre ton temps et « ennuyer » beaucoup de monde.

Contacter un maitre d’œuvre pour chiffrer ses travaux de rénovation

Quel est le role d’un maitre d’oeuvre

Avant tout, un maître d’œuvre est un généraliste du bâtiment. Il connaît tous les artisans, les méthodes de construction et les prix. Rapidement, il pourra te guider dans tes choix d’aménagement, les déclarations à l’administration, aux services fiscaux, les aides financières, le chiffrage… Enfin, il pourra assurer le suivi de ton chantier en te conseillant des artisans fiables et en contrôlant le respect de règles de construction.

Le cout d’un maitre d’oeuvre

En pratique, les honoraires peuvent varier selon la complexité des travaux, de 8 à 12% du montant total pour une mission complète. Pour une mission partielle comme chiffrer les travaux de rénovation, les montants sont souvent forfaitaire. Tu peux me contacter pour avoir des noms de maîtres d’œuvre compétents sur ta région >>>

Cette prestation te garantie un résultat et surtout, un chiffrage dans un délai bref. Il faudra compter entre 400 et 800 euros pour un estimatif ou un chiffrage complet.

Chiffrer soi-même ses travaux de rénovation

Acheter et chiffrer en toute autonomie dans l’habitat ancien

Tout d’abord, pourquoi chiffrer les travaux de rénovation seul ? C’est compliqué et pas forcément drôle. Les avantages de chiffrer soi-même sont :

  • Être autonome ;
  • Décider rapidement de l’intérêt ou pas d’acheter ;
  • Visiter de nombreux biens et proposer une offre de prix juste ;
  • Négocier le prix de vente en justifiant son prix avec une liste de travaux chiffrés ;
  • Économiser le cout de chiffrage d’un professionnel ;
Renover et chiffrer seul
Rénover et chiffrer seul

 

Il est indéniable que chiffrer ses travaux seul, quand on n’a peu ou pas d’expérience, c’est impossible. Il faut souligner que assez peu de professionnels sont qualifiés pour cette tâche et que beaucoup se trompent.

En bref, tu penses que ce n’est pas pour toi. Mais, j’ai mis au point une méthode qui fonctionne. Une formation, ou tu pourras pas à pas, avec l’aide d’une vidéo complète, chiffrer facilement tes travaux. Le chiffrage ne sera bien sur pas fiable à 100% mais, la marge d’erreur sera faible. Si faible qu’elle te permettra de te positionner sur l’achat d’un bien en moins de 24h00.

En somme, si tu chiffres les travaux toi-même, tu pourras gagner beaucoup de temps et d’argent.

Tout d’abord, tu pourras négocier beaucoup plus facilement les prix. Ensuite, tu achèteras en toute conscience. C’est à dire, en connaissant à l’avance le montant réel de ton investissement.

Bon plan : En conclusion, si tu veux acheter un bien à rénover, anticipes comment tu vas chiffrer les travaux.

 

Les articles complémentaires qui te permettrons d’enrichir encore tes connaissances avant d’acheter :

  1. Le coup de cœur dans l’immobilier ?
  2. Rénover ou faire construire sa maison ?

 

Rendez-vous l’article ci-dessous, pour passer à l’étape suivante :

  1. Négocier son prêt avec les banques >>>

 

Si tu as aimé cette article, partages le à tes amis. Merci ! 

TU as aimé cet article ? Partage-le !

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest
Partager sur email
Partager par Email

Laisse un commentAIRE

Ce site utilise des cookies pour vous procurer la meilleure expérience possible.

votre maison demain

Achetez votre maison en évitant les pièges et économisez jusqu’à 30% sur votre acquisition !
Recevez tous nos conseils par email !

Un Expert rien que pour toi !

Fais évaluer les travaux de ta prochaine maison par un pro pour éviter les mauvaises surprises !
(Disponible en Auvergne uniquement)