Les biens en copropriété

Si tu t’apprêtes à faire l’achat d’un bien en copropriété, il est essentiel que tu vérifies certains points pour éviter de grosses dépenses inattendues. Pour t’aider, je vais te parler de tous les pièges que tu dois éviter et te dire comment être sûr de faire une bonne affaire. Mais avant, parlons de ce qu’est une copropriété et de ce que cela implique.

GRATUIT : La liste des tous les points à demander pendant une visite >>>

Comprendre la copropriété

Si tu as choisi l’achat en copropriété, cela veut dire que tu vas acquérir une partie de la superficie d’un immeuble. À l’issue de ton achat, tu te retrouveras avec des parties privatives qui sont exclusivement réservées à ton usage et des parties communes. Ces dernières, il te faudra les partager avec les autres copropriétaires de l’immeuble. Mais tu devras aussi partager avec eux les différents frais qu’engendreront ces parties communes. La copropriété peut présenter plusieurs avantages et est surtout plus facile à trouver dans certaines régions qu’une maison individuelle. Pourtant si tu n’y prends pas garde, tu pourrais te retrouver avec une énorme quantité d’ennuis après ton achat.

Les détails auxquels tu dois faire attention avant d’acheter une copropriété

Comme je l’ai déjà évoqué, les parties communes telles que l’ascenseur, les couloirs, le jardin, l’accueil et autres t’appartiennent en partie. Pour leur entretien et leur maintenance, il faudra donc que tu prennes en charge une partie des frais. C’est ce que l’on appelle les charges courantes de copropriété et le montant varie d’un copropriétaire à l’autre. Il existe également des charges dites spéciales qui peuvent nécessiter un investissement de ta part. Tu devras prendre en compte toutes ces obligations au moment de l’achat. Sache aussi que tu es tenu de payer ta part et que si tu ne le fais pas, cela constituera une dette que tu devras payer plus tard. Cela veut aussi dire qu’il se pourrait que le vendeur ait ce genre de dettes dont tu vas hériter. Fais donc attention à ce genre de choses (ton notaire doit-en informer avant la vente). De plus, il te faut vérifier si des travaux sont prévus à court terme et si tu devras financer une partie de ces travaux ou pas. Pour obtenir toutes les informations dont tu as besoin, prendre contact avec le syndic et consulter les documents nécessaires est la meilleure solution.

Les documents qu’il faut pour tout savoir sur la copropriété

Le premier document que tu dois consulter avant ton achat est le règlement de copropriété.

Celui-ci t’indiquera quels sont tes droits et tes devoirs et comment fonctionne l’immeuble dans laquelle tu vas vivre. Avec lui, tu dois exiger l’état descriptif de division. Celui-ci te renseignera sur les parties privatives qui t’appartiennent et la quote-part des parties communes dont tu disposes. Outre ce document, le carnet d’entretien de l’immeuble t’indique si oui ou non l’immeuble est bien entretenu. Plus il est bien entretenu et moins tu auras de charges (spéciales) dans l’immédiat pour la réparation de l’ascenseur par exemple. Le diagnostic technique global est tout aussi indispensable, car il te renseigne sur l’état de la copropriété. Grâce à lui, tu peux savoir quels types de travaux risquent d’être nécessaires dans les 10 années suivant ton acquisition. S’il y en a, tu pourras utiliser cela pour négocier une baisse du prix de ton logement.

Je te conseille, d’autre part, de demander à voir les procès-verbaux des 2 ou 3 dernières assemblées générales. Ceux-ci te diront aussi si des travaux sont prévus ou pas. Le budget prévisionnel te permettra quant à lui de savoir combien d’argent tu devras investir dans l’immeuble outre le prix d’achat. Un autre élément que tu peux exploiter pour négocier et qui te permet de savoir si tu peux faire face ou pas. Demandes aussi à connaitre le montant total des charges payées par le vendeur durant les deux dernières années.

Bien évidemment, comme pour tout achat immobilier, tu dois bien lire l’acte de vente. Celui-ci te dira quelle est la superficie de ton bien et de quelle surface habitable tu disposes, entre autres. Ne néglige surtout pas le dossier de diagnostic sur l’amiante, le plomb, l’électricité et les autres dangers potentiels de la copropriété. En dehors des documents qui ont directement à voir avec la copropriété, tous les autres papiers relatifs à une vente immobilière doivent être à jour. Assure-toi bien que c’est le cas avant de signer le compromis.

J’espère que cet article t’a permis de comprendre que l’achat d’une copropriété demande plus d’attention que celui d’un logement individuel. Mais j’espère surtout que ces informations te permettront de diminuer le prix d’achat de ton logement. Si tu as d’autres questions, je suis toujours à ta disposition >>>

Surtout, n’hésite pas à partager ce contenu avec tes amis. Il pourra les aider et cela me fera vraiment plaisir.

Les articles complémentaires qui te permettrons d’enrichir encore tes connaissances avant d’acheter :

Préparer sa recherche immobilière

TU as aimé cet article ? Partage-le !

Share on facebook
Partager sur Facebook
Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on pinterest
Partager sur Pinterest
Share on email
Partager par Email

Laisse un commentAIRE

Ce site utilise des cookies pour vous procurer la meilleure expérience possible.

Un Expert rien que pour toi !

Fais évaluer les travaux de ta prochaine maison par un pro pour éviter les mauvaises surprises !
(Disponible en Auvergne uniquement)

LE GUIDE complet pour acheter sa maison

Toutes les méthodes des PROS sur 50 pages de contenu hautement qualitatif

Le sommaire du guide :

1/ Démarres ta recherche – Prépares ton achat

2/ Comment visiter – Ne rates aucune bonne affaire – Chiffrer ses travaux

3/ Acheter – faire des offres – Négociez

Achètes ta maison en évitant les pièges et économises jusqu’à 30% sur ton acquisition !

TELECHARGE la présentation du guide GRATUITEMENT