Quel mode de chauffage ?

Table des matières

Le confort et le cout du chauffage

Se chauffer, c’est chercher à accéder au confort. Et le confort cela à un cout qui peut très fortement varier selon le type de chauffage.

Mais, avant de faire le point sur les avantages et inconvénients de différents types de chauffages, un point important. Plus tu seras isolé dans un habitat de taille raisonnable, moins tu auras besoin de chauffage ! C’est la base du confort. Alors avant de penser au chauffage, réfléchie à l’isolation et limites, si possible, la taille et le volume de ton habitat…

La pompe à chaleur, LA STAR

Depuis la RT2012 (réglementation thermique 2012), le chauffage par pompe à chaleur est devenu, d’une certaine façon, la norme. On compte presque 6 millions de PAC en France ! et environ 50% des maisons neuves en sont équipés.

Un pompe à chaleur (PAC), peut servir à créer du chaud (chaudière) ou du froid (réfrigérateur, climatisation). C’est la compression de l’air ou d’un liquide qui permettra le transfert de chaleur. Je ne vais pas rentrer dans le détail ici.

Ce qu’il faut retenir, c’est que cela fonctionne à l’électricité et que le COP est en général de 3 ou 4. C’est à dire que tu vas multiplier l’énergie utiliser jusqu’à 4 fois, selon les données constructeurs. L’air utilisé est souvent celui de l’extérieur.

Donc, plus il fait froid, moins cela fonctionne. Par exemple, si la température est de 2°, la PAC créera au mieux 8°. Pour atteindre 20° et le confort intérieur, les 12° supplémentaires seront produit par l’électricité classique (comme un radiateur électrique).

Depuis 2012 et l’essor de la pompe à chaleur, je suis très dubitatif sur ce chauffage. Parce que la durée de vie d’une PAC est estimée à 15 ans. Sa rentabilité par rapport à un chauffage électrique est d’environ 8 ans. Sur la papier, c’est parfait. Tout le monde s’accorde pour installer massivement des PAC (ADEME, association NEGAWATT,…). Dans la réalité, sans entretien, et dans les région froide, les PAC sont beaucoup beaucoup plus fragile qu’un chauffage électrique. Et si on ajoute le cout de l’entretien, la rentabilité chute.

Mais surtout, ce qui me laisse perplexe, c’est que la PAC a vu son essor avec la RT2012. Cette norme a générer des besoins de rafraichissements énormes des maisons en été. Et donc, si on ajoute la consommation liée au refroidissement, il n’y a plus aucun avantage d’installer une PAC ! Donc, désolé, je ne suis pas pour ce système même si il apporte un confort certain hiver comme été.

La chaudière gaz

Ce mode de chauffage est encore à ce jour intéressant. En effet, les chaudières gaz à condensation ont fait des progrès considérables et consomment aujourd’hui relativement peu.

Autres avantages, mais qui est le cas de toutes chaudières (fuel, électricité, gaz), on peut chauffer de l’eau pour le chauffage et l’eau chaude.  Il n’y a donc pas nécessité d’ajouter un ballon électrique, solaire ou thermodynamique.

Dernier avantage, la chaudière gaz est relativement durable. On peut espérer l’utiliser 20 à 25 ans sans problème. Mais ce point est, en partie, lié à l’entretien qui est obligatoire. Alors qu’il ne l’ai pas pour les PAC !

Inconvénient pour la chaudière gaz, elle utilise un combustible fossile, polluant. De plus, le gaz vient principalement de Russie et son cout est certainement amené à augmenté à l’avenir comme il le fait depuis 10 ans (6% par an comme l’électricité).

Le poêle à granule ou buches

Le poêle à granules ou buches est une bonne alternative si ta maison est correctement isolée.

La ressource est renouvelable et écologique bien que les fumées d’un poêle à buches peuvent très fortement polluer l’atmosphère.

Tu peux trouver un bon poêle pour moins de 3000 € et les prix peuvent aller jusqu’à 10 000 € pour un poêle mixte (granules et buches).

Le prix de l’énergie bois est peu élevé si l’on compare aux autres énergies et l’entretien est simple (ramonage).

L’avantage du granules c’est qu’il te permettra de réguler ta température (thermostat). Quand au poêle à bois, il participera à ton autonomie.

Pour conclure, le poêle est une très bonne alternative. Mais, si ta maison est une passoire énergétique, il sera très inconfortable.

Le chauffage électrique

Environ la moitié des foyers en France sont équipés de radiateurs électriques. C’est énorme. Et une fois de plus, la clé est l’isolation. Un chauffage électrique moderne, à inertie, ne consommera pas des quantités considérables d’énergies si ta maison n’est pas une passoire thermique.

L’avantage du radiateur électrique est son prix d’achat. Il est de loin le moins couteux. De plus, il ne demande aucun d’entretien et à un durée de vie très longue. L’inconvénient est le prix de l’électricité bien sur. Mais, tous les chauffage électriques ne se valent pas. Privilégies ceux à inertie avec programmation de plage horaire.

Est-ce que le chauffage électrique pollue plus que le gaz ou le bois ? C’est un grand débat. En France, l’essentiel de l’électricité est nucléaire et pour ma part, je considère que cette énergie est relativement propre si les déchets sont stockés correctement.

C’est de loin mon chauffage préféré. Il allie presque tout les avantages.

  • énergie propre
  • combustible gratuit
  • entretien faible
  • durée de vie longue

 

 

Un inconvénient est son prix à l’installation. En effet, cela peut facilement représenter plusieurs dizaine de millier d’euros.

Un second inconvénient est qu’il faut suffisamment de place pour l’installer. Un toit est souvent nécessaire… Si tu achètes un appartement, c’est compliqué.

 

Pour en avoir installé quelques uns, je crois que le chauffage solaire est très intéressant sur du long terme et pour des maisons anciennes. EN effet, pour une maison moderne bioclimatique, les besoins en chauffage sont trop faibles pour que l’investissement financier soit un jour rentable. Par contre, le chauffage solaire est incontestablement le plus écologique.

Conclusion, quel chauffage choisir ?

Si ta maison est bien isolé et bien conçu (pas de surchauffe estivale), tu as besoin de peu de chauffage. Je privilégierai donc :

  1. Un poêle à granules ou buches
  2. Des radiateurs électriques (très performants)

Si ta maison est mal isolé (isoles là !), je choisirai, par ordre de préférence :

  1. Un chauffage solaire (surtout si tu es jeune, tu pourras le rentabiliser)
  2. Une chaudière gaz…(à contre cœur)
  3. La PAC (il est vrai, elle rafraichira ta maison l’été et participera au réchauffement de la planète…).

Pour continuer à préparer ta recherche immobilière  :

  1. Préparer ta recherche immobilière
  2. Rénover ou faire construire sa maison ?

TU as aimé cet article ? Partage-le !

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest
Partager sur email
Partager par Email

Laisse un commentAIRE

Ce site utilise des cookies pour vous procurer la meilleure expérience possible.

LE GUIDE complet pour acheter sa maison

Toutes les méthodes des PROS sur 50 pages de contenu hautement qualitatif

Le sommaire du guide :

1/ Démarres ta recherche – Prépares ton achat

2/ Comment visiter – Ne rates aucune bonne affaire – Chiffrer ses travaux

3/ Acheter – faire des offres – Négociez

Achètes ta maison en évitant les pièges et économises jusqu’à 30% sur ton acquisition !

TELECHARGE la présentation du guide GRATUITEMENT

Un Expert rien que pour toi !

Fais évaluer les travaux de ta prochaine maison par un pro pour éviter les mauvaises surprises !
(Disponible en Auvergne uniquement)