Quelle isolation ?

GROS sujet que celui de l’isolation… De nombreux et très bons livres existent sur le sujet. Pour ma part, j’ai pu tester, depuis 20 ans, tout ou presque dans les nombreux logements que j’ai isolé. Je vais donc te donner ici mon retour d’expérience, forcément subjectif.

Table des matières

Pourquoi isoler son logement ?

La question peut paraitre idiote, mais pas tant que cela. En effet, il y beaucoup d’incompréhension sur l’isolation.

On peut s’isoler :

  • du froid
  • du chaud
  • du bruit
  • de la pollution
  • des champs électromagnétique,…

 

Il faudra donc dès le départ, bien adapter ses choix et ses objectifs.

Je n’aborderai ici que l’isolation thermique, d’hiver et d’été.

Donc, on isole son logement pour aller vers plus de confort, l’hiver comme l’été et dépenser moins d’énergies. Isoler permet aussi de valoriser son patrimoine. Isoler, c’est enfin parier sur l’avenir.

Souvent, et c’est bien dommage, on isole en pensant juste aux problématique d’hiver… C’est une grosse erreur, pourtant facile à éviter…

A noter, malheureusement, on parle souvent d’isolation mais, très peu d’artisans en France sont qualifiés pour ce métier. Ce sont les plaquistes qui jouent ce rôle dans 90% des cas. Mais, ils n’ont clairement pas la formation adéquate (pas plus qu’un charpentier, un maçon, un électricien,…) pour atteindre les exigences que l’on devrait atteindre.

Isoler demande de comprendre quelques fondamentaux que je vais résumer ici.

Pose de laine de bois

Comment on isole un logement ?

Il existe 3 méthodes pour isoler une maison ou un appartements.

  • L’isolation par l’intérieur
  • L’isolation par l’extérieur
  • L’isolation répartie

Pour chaque méthode, il y a une configuration, un type de bâtiment bien précis. Il faut donc adapter la méthode au contexte.

L’isolation par l’intérieur

C’est de très loin, la plus répandue en France et c’est vraiment une spécificité de l’hexagone liée à un système constructif qui est :

  • des murs en parpaing béton
  • un isolant en laine de verre
  • des mur en placoplâtre

Tous les artisans sont formés à ce type de pose parce que c’est celui qu’on apprend à l’école.

L’isolation par l’intérieur ou ITI, est donc adaptée à des murs en béton (banché ou parpaing ou tout autre mur étanche à l’humidité). Pour que cette isolation fonctionne à peu près bien, il faut bien sur éviter les ruptures au niveau de l’isolant. Ce qui est très compliqué, voir impossible sans créer une double ossature.

Si l’on veut réaliser un travail de qualité, il faudra installer 2 ossatures métalliques. Nous sommes d’accord, presque personne ne fait cela,… La première ossature recevra l’isolant et un pare-vapeur (ou frein vapeur) parfaitement étanche à l’air. Ensuite on installera une seconde ossature métallique qui recevra les réseaux (électricité, eau, telecom) et la plaque de plâtre. L’ensemble est un complexe isolant d’environ 30 cm.

L’isolation par l’extérieur

Il s’agit d’une isolation qui est installée à l’extérieur des murs. C’est encore une technique peut utilisé en France mais, très utilisé dans les pays nordique (maison en ossature bois).

Il existe plusieurs méthodes pour isoler par l’extérieur. On peut, comme pour l’isolation par l’intérieur, installer un complexe isolant de laine verre ou laine de bois entre une ossature. On réalisera ensuite l’étanchéité et on installera le revêtement final (souvent un bardage bois, métallique ou polymère).

On pourra également isoler par l’extérieur est enduire sur l’isolant. C’est souvent ce qui est privilégié parce que c’est moins couteux et plus durable dans le temps.

L’isolation répartie

C’est une isolation qui est peu proposé par les artisans ou maître d’œuvre. Les matériaux qu’on utilisera pour les murs seront à la fois porteurs et isolants. On peut citer par exemple, le béton cellulaire, la brique alvéolaire,… Ce type d’isolation est très intéressant mais, à réserver pour la construction neuve ou les extensions.

Quelle isolation pour quels usages ?

Il existe 4 types d’isolants :

  • les isolants issus de la pétro-chimie
  • les isolants végétaux
  • les isolants minéraux
  • les isolants animaux

Personnellement, je préfère les isolants écologiques. Mais, si tu dois isoler des murs en béton banché, la laine de mouton n’aura pas vraiment sa place… Il faut donc avant tout adapter l’isolant au contexte.

Les isolants chimiques

Ces isolants sont :

  • Le polyuréthane
  • Le polystyrène expansé ou extrudé
  • Le styrodur
  • Le polyisocynurate
  • La mousse phénolique…
 

Ils sont tous issus du pétrole et de la chimie. Ça donne pas envie de se rouler dedans mais ce n’est pas fait pour çà… Ils ont de bonne, voir excellente, Résistance thermique (R). Ils permettent donc l’installation de faibles épaisseurs. Tu peux utiliser ces isolants si tes parois n’ont pas besoin de « respirer ».

Ces isolants sont des matière non renouvelable. Clairement, ils polluent considérablement pour leur fabrication (énergie grise) et ne sont pas recyclable.

Ils ont une très faible densité. Il ne participe donc pas au confort d’été. C’est un détail que les artisans oublient souvent…

Ils sont dangereux dans le cas d’un incendie. En effet, les gaz qu’ils dégagent pendant la combustion sont toxiques. Ils nécessitent théoriquement un complément coupe-feu que presque personne n’installent en maison individuelle.

Au niveau acoustique, ils n’ont aucune efficacité.

On retrouve dans ces isolants, du pentane. Il s’agit du gaz qui était utilisé dans ton frigo et qui participe à la dégradation de la couche d’ozone… C’est un gaz toxique, sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxique,…que du bon.

Enfin, ces isolants se déforment avec le temps et la chaleur.

Pour conclure sur les isolants issus de la pétrochimie, en toute honnêteté, il faut vraiment être mal informé pour les utiliser.

Les isolants végétaux

La laine de bois

Ces isolants sont :

  • Le chanvre
  • La bois
  • Le lin
  • Le liège
  • La paille
  • Le coton
  • La ouate de cellulose
  • Le textile recyclé…

Depuis environ 10 ans, ils reviennent à la mode. Ils sont moins polluants que les isolants pétrochimique et de moins en moins couteux.

Mais surtout, les isolants végétaux sont plus efficaces et durables, quand ils sont bien installés.

Je ne vais pas détailler ici tous ces isolants mais, ils ont chacun leurs particularités. Selon l’emplacement ou l’isolation recherchée, on utilisera plutôt du liège ou de la laine de bois.

Laine de lin en toiture

 

Les isolants minéraux

Ces isolants sont :

  • La laine de roche
  • La laine de verre
  • Le verre cellulaire
  • Le béton cellulaire
  • Le chaux chanvre

Ces isolants sont très diverses. Globalement, ils sont beaucoup moins polluants que les isolants pétrochimiques mais, plus que les isolants végétaux et animaux.

Ils se présentent soit sous formes de laines ou sous formes compactes. Ils ont tendance à se tasser dans la temps quand ils sont sous forme de laine. Malheureusement, se sont les laines qui sont les plus utilisés…

Privilégies les isolants minéraux compactes comme le chaux chanvre ou béton cellulaire. Ils sont inaltérables si ils ne sont pas en contact avec de l’eau. De plus, ils isolent parfaitement hiver comme été. On peut réaliser des cloisons en béton cellulaire !

 

Les isolants animaux

Laine de mouton

Ces isolants sont :

  • La laine de mouton
  • Les plumes de canard
  • Toutes les laines d’animaux,…

Ces isolants sont les plus confidentiels et donc souvent les plus chers. Je ne suis pas un grand fan d’isolants animaux sauf si tu as la matière première à portée de main. Il faut reconnaitre qu’ils sont très bons thermiquement et acoustiquement. Leurs défauts est qu’ils sont sensibles aux insectes. Il existe bien sur des traitement mais, je ne suis pas certain de leur durée dans le temps.

Les articles complémentaires qui te permettrons d’enrichir encore tes connaissances avant d’acheter :

  1. Quelles sont les alternatives au placo ?
  2. Rénover ou faire construire sa maison ?

Si tu as aimé cette article, partages le à tes amis. Merci !

TU as aimé cet article ? Partage-le !

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest
Partager sur email
Partager par Email

Laisse un commentAIRE

Ce site utilise des cookies pour vous procurer la meilleure expérience possible.

LE GUIDE complet pour acheter sa maison

Toutes les méthodes des PROS sur 50 pages de contenu hautement qualitatif

Le sommaire du guide :

1/ Démarres ta recherche – Prépares ton achat

2/ Comment visiter – Ne rates aucune bonne affaire – Chiffrer ses travaux

3/ Acheter – faire des offres – Négociez

Achètes ta maison en évitant les pièges et économises jusqu’à 30% sur ton acquisition !

TELECHARGE la présentation du guide GRATUITEMENT

Un Expert rien que pour toi !

Fais évaluer les travaux de ta prochaine maison par un pro pour éviter les mauvaises surprises !
(Disponible en Auvergne uniquement)