Les vendeurs sont-ils tous des voleurs ?

GRATUIT : La liste des tous les points à demander pendant la visite >>>

Pour l’achat de ton bien immobilier, le mieux que tu puisses faire est de contacter un agent immobilier. Tu le sais surement déjà, cette solution va te permettre de gagner du temps ou d’en économiser. Tu n’auras pas à chercher un bien tout seul, à évaluer sa valeur, à chercher des experts et à accomplir d’autres démarches administratives. Seulement, la réputation des agents immobiliers n’a jamais été bonne et empire chaque jour encore plus. Tu as certainement déjà entendu dire que c’était des voleurs et peut-être as-tu la même opinion. Il se pourrait d’ailleurs que tu aies raison et je vais t’expliquer pourquoi. Et si par hasard tu ne partages pas ce point de vue, reste malgré tout parce que tu pourrais aussi être dans le vrai. Je vais, dans cet article, aborder la question de deux manières pour te permettre d’avoir une opinion plus réaliste de la situation.

Les agents immobiliers sont effectivement des voleurs

Avec cette réponse, je risque peut-être de te choquer, mais c’est la vérité. Dans le monde de l’immobilier, comme dans toute profession, il y a des travailleurs malhonnêtes. Ainsi, un agent immobilier peut être qualifié de voleur à cause des techniques de vente qu’il utilise ou à cause des mesures désespérées qu’il prend parfois pour vendre un bien. Il peut également arriver que la malhonnêteté d’un vendeur immobilier soit involontaire ou due à un manque de rigueur.

La porte au nez : une technique de vente pas très correcte

Le vendeur immobilier, pour t’amener à signer rapidement un compromis de vente utilise diverses techniques dont celle de la « porte au nez ».

Comment manipuler les acheteurs…

La technique de la porte au nez consiste à te faire visiter en premier lieu, des biens médiocres dont le prix est égal à ton budget ou plus élevé que celui-ci.

Cette technique a pour but de te faire croire que trouver le logement que tu recherches au prix que tu envisages est quasiment impossible. Pour cela, les premiers logements que l’agent immobilier te montre sont médiocres et font certainement partie des invendus. Comme le prix proposé pour ceux-ci est plus élevé que ce que tu es prêt à payer, tu te rends compte toi-même que ton bien sera surement plus cher. Bien sûr, le vendeur ne se gêne pas pour te glisser cette idée dans la tête.

Si tu refuses ces premières propositions, le vendeur te fait visiter un bien répondant un peu plus à tes besoins, mais nécessitant des compromis sur le prix par exemple.

Comment le vendeur te fait capituler

Généralement, tu es amené à dépasser ton budget pour un achat qui ne répond pas exactement à tes besoins. De plus, tu es tenté de faire rapidement une offre pour éviter que le bien te passe sous le nez, car tu te dis que tu as déjà eu du mal à trouver celui-là. En adoptant cette stratégie, le vendeur a aussi l’espoir que tu acceptes un bien médiocre qui fait partie des invendus. Ainsi, il fait d’une pierre deux coups. Mais ce n’est pas la seule technique dont il se sert.

L’autre acheteur : mythe ou réalité ?

La technique de l’autre acheteur est aussi très utilisée dans l’immobilier. Pour cette technique, le vendeur te fait croire que quelqu’un d’autre est intéressé par le même bien que toi. Comme tu as déjà eu du mal à trouver un logement qui puisse te satisfaire, tu as évidemment peur de le perdre et de ne pas en trouver un autre. Alors tu te dépêches de signer le compromis de vente et peut-être même que tu achètes le bien à un prix plus élevé. Pour cela, il suffit à l’agent immobilier de te faire croire que l’autre acheteur propose un prix plus élevé. Bien sûr, tu sais que celui-ci sera favorable au prix le plus élevé et tu veux surenchérir. En fin de compte tu te retrouves avec un bien plus cher que sa valeur réelle, parce que tu l’as acheté dans la précipitation. Malheureusement, la précipitation est une très mauvaise conseillère lors d’un achat immobilier.

L’ambition démesurée du vendeur : un autre motif de vol

Il existe aussi des agents immobiliers qui veulent à tout prix devenir riches en peu de temps (souvent les plus jeunes et inexpérimentés).

Ceux-ci ont alors à cœur de vendre beaucoup de bien immobiliers et de les vendre à des prix très élevés. Parfois, le prix peut dépasser la valeur réelle du bien.

Leur ambition démesurée les amène aussi à réduire le temps consacré au processus de vente. Il en résulte alors des négligences et des erreurs. Des travaux à réaliser peuvent être passés sous silence et l’agent immobilier ne prend pas la peine de bien faire un état des lieux.

Tu pourrais aussi tomber sur un vendeur qui exagère la surface du bien ou qui te cache des vices ou d’autres problèmes liés à celui-ci.

Certains acheteurs ont en outre déjà eu à faire face à un vendeur dont l’agence falsifie les diagnostics techniques ! Effectivement, les experts chargés de faire ces diagnostics trouvent du travail grâce aux agences immobilières. Si celles-ci ne leur font pas appel, leur chiffre d’affaire baisse. Une agence peut donc faire pression sur un expert pour qu’il enjolive un peu la réalité. Les propriétaires des biens à vendre peuvent aussi cacher des informations aux agents immobiliers, les amenant ainsi à te mentir et à te voler.

S’il existe des agents immobiliers qui sont voleurs par obligation, il y en a pas mal qui se complaisent dans le vol. Ils peuvent, en complicité avec le notaire ou le propriétaire du bien te tromper et de fait, indirectement te voler.  Mais tous les agents immobiliers ne sont pas des voleurs ! loin de là…

La malhonnêteté de l’agent immobilier : choix délibéré ou contrainte ?

Le vendeur de bien immobilier gagne de l’argent en faisant des ventes. C’est un commercial.

Sur chaque vente réalisée, il perçoit un pourcentage et celui-ci peut être conséquent.

Une seule vente peut lui permettre de satisfaire ses besoins pendant un ou plusieurs mois.

Avec cette conception, il est facile de se dire que l’argent immobilier est forcément riche parce que les gens achètent des logements tous les jours. Malheureusement, ce n’est pas l’exacte vérité et cela peut être la cause de bien de abus.

Vendeur dans l’immobilier, un métier difficile ?

Dans cette profession, la concurrence est très rude et le nombre de vendeurs ne cesse de croître chaque année. Il n’existe cependant pas assez de biens en vente pour permettre à chaque agent immobilier de devenir riche ou simplement de gagner sa vie décemment.

Par ailleurs, tous les propriétaires de biens immobiliers ne font pas appel à un vendeur professionnel pour la vente de leur logement. Les particuliers sont en outre plus enclins à louer qu’à acheter un bien immobilier et la location n’est pas une affaire qui rapporte.

En dehors de ces critères qui rendent difficile la vie des vendeurs dans l’immobilier, une vente implique un gros investissement. C’est à l’agent immobilier ou au chasseur de bien d’aller trouver un propriétaire disposant d’un bien à vendre. Cette tâche s’avère très difficile.

L’agent doit convaincre le propriétaire, dès qu’il le trouve, de lui confier son projet. Par la suite, il doit évaluer le bien, rédiger l’annonce et trouver des acheteurs.

Il lui faut également faire les visites et accomplir les formalités administratives tels que le diagnostic, le compromis de vente et bien d’autres encore.

A toutes ces démarches, il lui faut consacrer du temps et engager des dépenses, ne serait-ce que pour les déplacements. Il faut également garder à l’esprit que ce n’est pas forcément le premier visiteur qui fera une offre d’achat. De même, ce n’est pas à la première visite que l’acheteur acceptera de signer le compromis de vente. Il faudra parfois pour le même bien, plusieurs visites et un investissement conséquent de la part de l’agent immobilier.

Ainsi, la commission que celui-ci demande n’est souvent, pas si élevée que cela. Elle est même très faible, surtout si le vendeur est un mandataire ou agent commercial qui travaille pour un agent immobilier. Cet intermédiaire n’aura qu’une part ridicule de la commission finale se situant environ à 5% du prix du bien vendu.

L’agence immobilière encourage-t-elle le vol ?

L’autre raison qui fait qu’un agent commercial est souvent contraint de faire des choses malhonnêtes, c’est l’agence avec laquelle il travaille. Non seulement celle-ci prélève une partie de sa commission, mais elle lui met aussi la pression pour qu’il réalise un grand nombre de ventes.

Cela implique que s’il ne réussit pas à faire de vente, il se retrouve sans argent pour subvenir à ses besoins, à ceux de sa famille ou encore payer ses différents prêts. De même, il se peut qu’il soit renvoyé de son agence si au bout d’un certain temps, il ne fait pas de chiffre.

C’est aussi l’agence qui est directement liée à la falsification des diagnostics par exemple. L’agent immobilier peut de ce fait tout ignorer de la falsification des diagnostiques ainsi que des mensonges du propriétaire. Cette situation fait que certains agents immobiliers en arrivent à faire preuve de malhonnêteté mais c’est la situation et ses contraintes qui les amènent à cela.

Des vendeurs honnêtes dans l'immobilier ?

OUI ! Dans l’univers de l’immobilier, il existe également des vendeurs honnêtes qui ne volent pas les acheteurs. Il n’est pas facile de trouver un bon agent immobilier, mais cela n’est pas impossible. Ceux-ci s’avèrent être des personnes motivées et passionnées par leur métier. Pour eux, l’intérêt du client est ce qui passe en premier et ils s’assurent alors de bien le représenter.

D’autres encore sont très réalistes et ne s’attendent pas à faire fortune du jour au lendemain grâce à ce travail.  L’agent immobilier peut aussi faire preuve de franchise en refusant d’utiliser les techniques de manipulation utilisées par d’autres. Tu dois alors faire très attention pour trouver ton vendeur immobilier.

Bien choisir son agent immobilier

Si un vendeur t’est recommandé par une personne en qui tu as confiance, il y a de fortes chances pour que ce soit un bon vendeur.

Celui-ci doit aussi avoir une bonne et longue expérience dans le domaine et toujours être directe avec toi. Parfois, son franc-parler ne te plaira peut-être pas, mais il te dira uniquement la vérité. Peut-être même devrais-tu appeler d’anciens clients de ton vendeur pour t’assurer que celui-ci a une bonne réputation. Si tel n’est pas le cas, tu en trouveras forcément un autre.

Je te conseille aussi de te tourner vers quelqu’un d’autre si l’agent immobilier que tu rencontres ne te convient pas ou ne t’inspire pas confiance. Durant les visites, fais attention aux insinuations et autres phrases qui éveillent ta méfiance. Mais surtout, évite absolument de signer un quelconque document sans y avoir bien réfléchis.

J’aimerais te dire que tous les vendeurs qui te disent qu’il y a un autre acheteur sont des voleurs, mais ce serait te mentir. Parmi eux, certains t’en informent juste par sympathie ou par souci de transparence. C’est pour cela que cette technique marche toujours, bien qu’elle soit connue du grand public.

En priorité, pour choisir un bon vendeur immobilier, il faut absolument qu’il soit agent immobilier ! C’est un titre officiel. Tous autres mandataires, courtier, négociateur, chasseur de bien…peuvent être compétents mais, c’est beaucoup plus rare.

Certains vendeurs immobiliers sont des voleurs

A la question de savoir si tous les vendeurs sont des voleurs dans l’immobilier, la réponse est à la fois oui et non.

Il existe des voleurs dans toutes les professions et certaines techniques de vente peuvent être assimilées à du vol. Cependant, tu pourrais aussi tomber sur d’excellents agents immobiliers qui seront de véritables atouts pour ton investissement immobilier.

Je ne te conseille donc pas de te passer d’un vendeur par peur d’en trouver un de malhonnête. Ce que tu dois plutôt faire c’est comparer les profils des vendeurs et les offres. Rester attentif et effectue toi-même les vérifications. Et surtout, attends d’avoir trouvé le bien qui te correspond avant de faire ton achat. Signer un compromis, d’accord, mais choisir un logement qui ne correspond pas à ce que tu recherches, c’est une mauvaise affaire.

Je te demande aussi de ne pas faire perdre inutilement son temps à ton vendeur. Si un bien correspond à tes attentes, fais les vérifications pour éviter des servitudes et autres vices. Ensuite, fais une offre et signe le compromis de vente. Peut-être que si les acheteurs agissaient toujours ainsi, il y aurait plus de vendeurs honnêtes.

En effet, les hésitations d’un acheteur et le comportement de certains d’entre eux peuvent mettre à mal la résistance de certaines agents immobiliers. Ce n’est certes pas une excuse (en matière de vol, il n’y a aucune excuse), mais il faut reconnaître tous les abus.

Voilà, j’espère que maintenant tu comprends mieux les agents immobiliers (et leurs différents vendeurs immobilier) et que tu sais comment éviter ceux qui sont malhonnêtes. Si tu as d’autres préoccupations, ce sera avec plaisir que je te répondrais. D’ici là, je te souhaite bonne chance dans tes recherches.

Les articles complémentaires qui te permettrons d’enrichir encore tes connaissances avant d’acheter :

Préparer sa recherche immobilière >>>

 

TU as aimé cet article ? Partage-le !

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest
Partager sur email
Partager par Email

Laisse un commentAIRE

Ce site utilise des cookies pour vous procurer la meilleure expérience possible.

LE GUIDE complet pour acheter sa maison

Toutes les méthodes des PROS sur 50 pages de contenu hautement qualitatif

Le sommaire du guide :

1/ Démarres ta recherche – Prépares ton achat

2/ Comment visiter – Ne rates aucune bonne affaire – Chiffrer ses travaux

3/ Acheter – faire des offres – Négociez

Achètes ta maison en évitant les pièges et économises jusqu’à 30% sur ton acquisition !

TELECHARGE la présentation du guide GRATUITEMENT

Un Expert rien que pour toi !

Fais évaluer les travaux de ta prochaine maison par un pro pour éviter les mauvaises surprises !
(Disponible en Auvergne uniquement)