Obtenir ton prêt immobilier et acheter ta maison ou appartement

Comment obtenir ton prêt immobilier ?

Ainsi donc, tu as trouver la maison ou l’appartement qui te convient. Il ne reste plus qu’à obtenir ton prêt immobilier. Précédemment, tu as déjà effectué les étapes précédentes :

 

  1. Analyser tes besoins en immobilier
  2. Réaliser ta recherche immobilière
  3. Visiter des biens
  4. Chiffrer tes travaux
  5. Faire une offre d’achat

 

D’abord, tu dois avoir conscience que tu arrives bientôt à la fin. La préparation et l’obtention de ton prêt est une étape qui ne devrait pas te poser de problème. Mais seulement si tu remplis quelques conditions... En effet, les banquiers ont des critères assez précis pour te prêter l’argent.

 

Préparer ton dossier bancaire pour ton achat immobilier

 

Comprendre ton banquier

Pour commencer, nous allons faire un peu de psychologie. Pour que ton projet soit facilement financer, demandes-toi : qui est-ton banquier ? 

Probablement que ton conseiller bancaire est issus d’une formation commercial. En effet, les conseillers bancaire pour particuliers ont souvent un diplôme issus d’un BTS ou d’une licence en banque, en commerce ou en force de vente. Ils ont rarement plus d’un BAC+3. De plus, ceux qui ont des diplômes supérieurs, ne sont pas conseillers pour particulier. Il faut savoir que ce poste est l’un des plus bas dans l’échelle d’une banque, sans vouloir du tout, dénigrer leur travail.

Ton conseiller sera sans doute un commerciale. De fait, il va tout faire pour te vendre un maximum de prestations liées à ton emprunt ou pas. Il est assez rare qu’il te conseille sans intérêt.

 

Qu’est-ce que ton banquier adore ?

En premier lieu, ton banquier va t’aimer si tu lui présentes des comptes nickels. Clairement, pour lui, tu seras une bonne affaire si tu remplis les conditions suivantes :

  1. Pas de crédits à la consommation (jamais) ;
  2. Un salaire stable, même faible ;
  3. Une épargne régulière ;
  4. Des dépenses raisonnables et justifiées ;
  5. Un potentiel de croissance ;

 

Ce blog n’a pas pour vocation de t’enseigner les bonnes pratiques financières mais, il est évident que si tu ne réponds pas à ces critères, emprunter, dans de bonnes conditions, sera un peu plus compliqué. Mais, ce n’est pas du tout impossible ! Par contre, si tu réponds à toutes ces exigences bancaire, l’enjeu sera d’obtenir la meilleur offre et pas juste obtenir ton prêt immobilier.

 

parler a son banquier
Savoir parler à son banquier

Savoir parler à ton banquier

Tout d’abord, il est nécessaire d’utiliser le même langage et les mêmes codes que ton conseiller bancaire. Dans chaque métiers est pratiqué des mots bien spécifiques. Il va falloir en connaître juste quelques uns. Vous parlerez ainsi la même langue et vous vous comprendrez mieux. Voici les quelques expressions qui sont employées couramment :

  •  » arrêté des comptes »
  • « capacité d’emprunt » et ton « profil emprunteur » ?
  • « disponibilités »
  • « Domiciliation des revenus »
  • « Hypothèque »
  • « Offre préalable »
  • ….

De surcroit, ton banquier n’est pas là pour te rassurer. C’est tout l’inverse ! Lors de ta présentation, tu dois chercher à convaincre de la viabilité de ton projet. Pour cela, il te faut connaître ton achat par cœur et être convaincu que ce bien est en adéquation avec ta capacité d’endettement. Plus précisément, pour obtenir ton prêt immobilier, il faut rédiger au préalable, une note, qui résume l’ensemble des points que ton banquier va souhaiter connaître.

Présenter ton projet d’achat à ton banquier

Présenter sa demande de financement immobilier

Pour commencer, tu devras te présenter. Sur une feuille papier, tu noteras :

  • Ton état civil
  • Ton adresse
  • Mail
  • Numéro de téléphone
  • Date et lieu de naissance
  • Situation maritale

Ensuite, tu rédigera à la suite ton profil emprunteur :

  • Ton métier (contrat de travail en annexe)
  • Ton salaire ( + 3 derniers bulletins de salaires en annexes)
  • Tous tes revenus (locatifs, pensions, indemnités,…)
  • Le montant de tes 3 dernières déclarations d’impôts (les copies en annexes)
  • L’épargne dont tu disposes (tous les relevés bancaires en annexes)

 

Le banquier te demandera les 3 derniers relevés bancaires de ton compte courant et ceux du comptes commun si vous êtes en couple.

 

Enfin, à la suite de ta feuille de présentation, tu noteras un calcul simple : Ton salaire mensuel x 0.33% = ta capacité d’endettement mensuel

Voici une exemple de calcul de capacité d’endettement  : 2 000 € * 0.33 = 660 €

C’est 660 € représente la somme maximum que tu pourras rembourser si tu gagnes 2 000 € et que tu n’as aucun autre crédit. A savoir qu’il existe de nombreuses exception à cette règle mais, classiquement, ton banquier commencera par ce calcul pour juger de la viabilité de ton projet.

 

Pour conclure sur la présentation, dans le but d’obtenir ton prêt immobilier, une des clés est le soin que tu vas apporter à la connaissance précise de ton projet. Le banquier va te tester. il te posera des questions sur le bien mais, aussi tes comptes, tes habitudes d’épargnants… Si tu es bien préparé, il sera rassuré et non seulement, il t’accordera le prêt mais, tu pourras négocier.

Si en arrivant dans son bureau, après avoir décliné ton identité, tu lui tends une feuille ou tout est noté, je peux te garantir que tu vas marqué des points.

 

obtenir ton prêt immobilier
Négocier son prêt

Négocier avec son banquier pour obtenir ton prêt immobilier

D’ores et déjà, qu’est ce que tu peux négocier ?

  • Les frais de dossier
  • Le taux d’intérêt d’emprunt
  • L’assurance emprunteur
  • La durée du prêt

Négocier les frais de dossier bancaires

En principe, c’est ce qui a de plus facile à négocier. En effet, les sommes sont relativement faibles et les banques savent que ces frais sont rarement intouchés. Ils sont en général de 800 à 1500 €.

Mon conseil, ne t’attarde pas trop sur ces frais de dossier. Tu gagneras beaucoup plus à négocier ton assurance ou tes intérêts.

Il faut aussi prendre conscience que pour un crédit immobilier, le temps est fondamentale. Les frais sont payés une fois et souvent financés par la banque elle même. Les intérêts d’emprunt et l’assurance sont eux payés pendant 15, 20 ou 25 ans. L’enjeu n’est pas du tout le même.

Comprendre la taux d’intérêt

Le taux que va appliqué la banque sur ton capital, tous les mois, sera sont gains mensuel. Ce taux est en général fixe et basé sur des taux directeurs, eux même fixés par la banque central européenne. En bref, l’Europe donne un cadre aux banques et ces dernières ont une certaine marge de manœuvre pour te proposer un crédit immobilier avec un taux plus ou moins proche du taux directeurs.

 

Les taux sont actuellement particulièrement bas. Pour avoir une idée des taux, tu peux visiter : meilleurstaux.com

De fait, les taux étant bas, il te sera difficile de négocier mais, aujourd’hui, sur 20 ans, ils varient quant même de 1.35 à 0.92 !

Calculons ce que cela représente d’économie potentiel sur 200 000 €.

Un taux à 1.35 pour un emprunt de 200 000 € représente un cout d’emprunt de 28 325 €  alors que pour un taux à 0.92 cela équivaux à 19 040 €. Cela peut donc entrainer une économie de 9 285 € ! Je t’encourage donc à très fortement négocier le taux d’intérêt.

 

L’assurance emprunteur

Cette assurance peut représenter de très gros frais. il faut savoir qu’elle n’est légalement obligatoire mais, aucune banque n’acceptera de te prêter sans assurance. Tu n’est pas non plus obligé de souscrire à l’assurance que te propose ton banquier mais, saches que si tu ne le fais pas, il te sera presque impossible de négocier les taux d’intérêts…

En ce qui me concerne, je ne négocie par l’assurance mais, surtout les intérêts. Par contre, je change d’assureur 1 an plus tard, en souscrivant chez un assureur beaucoup moins cher. cette méthode te permettra de gagner sur les 2 tableaux.

 

La durée du prêt

Négocier avec son banquier la durée de l’emprunt

En règle générale, pour l’achat de sa résidence principale, on aura tendance a souscrire à des prêts très longs pour réduire sa mensualité. Je suis plutôt pour cette pratique mais, il faut savoir que les intérêts seront beaucoup plus cher. En effet, plus ton prêt est court, plus le taux d’intérêt d’emprunt est faible. Tous va donc dépendre de ton âge, ta situation marital et financière.

Pour ma part, vue les taux actuel, je ne vois pas trop d’intérêt à faire de crédit trop court. Pour une résidence principale, je pense que 20 ans est un bon compromis.

 

Bon plan : D’une façon générale, si tu souhaites faire une bonne impression auprès de ton banquier, prépares parfaitement ton dossier avant.

Pour continuer ton achat immobilier, je te propose les articles ci-dessous :

  1. Le coup de cœur dans l’immobilier ?
  2. Rénover ou faire construire sa maison ?

 

Rendez-vous l’article ci-dessous, pour passer à l’étape suivante :

  1. Passez chez le notaire >>>

 

Si tu as aimé cette article, partages le à tes amis. Merci ! 

TU as aimé cet article ? Partage-le !

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest
Partager sur email
Partager par Email

Laisse un commentAIRE

Ce site utilise des cookies pour vous procurer la meilleure expérience possible.

votre maison demain

Achetez votre maison en évitant les pièges et économisez jusqu’à 30% sur votre acquisition !
Recevez tous nos conseils par email !

Un Expert rien que pour toi !

Fais évaluer les travaux de ta prochaine maison par un pro pour éviter les mauvaises surprises !
(Disponible en Auvergne uniquement)